La Paroisse de Ménoire

 

 

 

La paroisse de Ménoire dont l'église daterait pour sa partie la plus ancienne de la fin du  XI ième siècle avait pour patronne jusqu'en 1740 "Notre Dame". Année où la paroisse de Lagrafouillère, dédiée à" Saint Martial " fût rattachée à Ménoire. "Saint Martial" remplace ainsi "Notre Dame".

L'origine de la batisse était constituée d'une voûte en pierre et d'un choeur en abside. Les vicissitudes de la guerre de cent ans seraient la cause de cette destruction. Un choeur plat et un plafond à ossature et charpente en bois ont remplacé la voûte en pierre. La forme extérieure d'un mur laisse apparaître la jonction entre la partie la plus ancienne et la plus récente.

 

Des vestiges de l'église et du cimetière de Lagrafouillère laissent apparaître son emplacement.

 

La fontaine Saint Martial reste le témoin vivant de cette paroisse aujourd'hui disparue.